L'histoire de Kalkhoff | Kalkhoff Bikes
Kalkhoff Logo

Le progrès « Made in Germany » depuis 1919

Kalkhoff a une longue histoire. Les vélos de la marque Kalkhoff sont fabriqués et distribués depuis plus de 90 ans.


De 1919 à 1923

En 1919, le jeune facteur de campagne Heinrich Kalkhoff, alors âgé de 16 ans, fonde l'entreprise Kalkhoff dans le domicile familial à Cloppenburg. Alors que des crevaisons l'empêchaient souvent de finir sa tournée de facteur, il commence désormais à vendre des pneus et autres composants de vélos.

En 1920, il vend également des vélos d'occasion pour hommes et femmes ainsi que des pièces de rechange.

En 1923, Kalkhoff se lance avec deux employés dans la production de cadres de vélos. Entre-temps, il a agrandi l'entreprise au domicile familial avec des bureaux et d'autres sites de production.


De 1927 à 1945

En 1927, des vélos complets quittent régulièrement le site de production. Portée par l'ambition de son fondateur, la petite entreprise sera tout d'abord transformée en atelier de montage et deviendra bien plus tard l'usine de fabrication de vélos de renommée internationale que l'on connaît aujourd'hui. Kalkhoff doit son succès à une confection manuelle « made in Germany », des prix de vente bas et une adaptation réussie en termes de design aux attentes des pays étrangers.

En 1936, 250 000 vélos sont déjà sortis du site de Cloppenburg. Avec 40 employés, les « Kalkhoff-Werke » sont alors l'un des principaux employeurs dans cette région défavorisée.

De 1936 à 1945, la production de vélos est arrêtée complètement et l'entreprise est contrainte de produire du matériel militaire.

Après 1945, l'usine sera tout d'abord amenée à produire des biens industriels : cuiseurs de pommes de terre pour l'engraissement des cochons, remorques de camions et cuisinières.


De 1950 à 1968

Il faudra attendre 1950 pour que la production de vélos puisse reprendre. Le secteur des deux-roues connaît à cette époque un énorme boom de la demande. L'entreprise compte à présent jusqu'à 1 200 employés, lesquels travaillent à la production de guidons, de tiges de selle et de roues. Un atelier de placage électrolytique permet même de procéder au découpage et à la finition des jeux de barbotins de chaîne. À l'époque, la production atteint déjà 5 000 cadres par jour.

En 1970, face à une forte demande, une seconde usine comprenant également un entrepôt d'expédition est construite sur le site actuel de l'entreprise à Cloppenburg. En 1972, l'entreprise y fête la production de son cinq millionième vélo.

Flairant sans cesse les nouvelles tendances, Kalkhoff a toujours produit ses vélos en captant l'air du temps : Dans les années 1960, la forte renommée du cyclisme professionnel encouragera la vente de vélos de course, tandis qu'à partir de 1968 le sport de masse prendra le relais et entraînera la création de nouvelles lignes de produits, comme les home-trainers ou encore les appareils de fitness.


De 1972 à aujourd'hui

En 1972, Heinrich Kalkhoff meurt à Cloppenburg. Il avait cédé la direction à ses trois fils Berthold, Karl et Heinz en 1968.

Au milieu des années 80, l'entreprise familiale fait faillite et les frères Kalkhoff doivent se séparer de la marque de vélo. Depuis, la marque Kalkhoff appartient aux usines Derby Cycle.

En termes de chiffre d'affaires, la société Derby Cycle Holding GmbH est le plus grand producteur allemand de vélos et numéro trois en Europe. Par conviction, la marque Kalkhoff s'engage aujourd'hui encore à ce que tous les modèles soient produits en Allemagne, dans les anciennes usines Kalkhoff.

La qualité de l'ingénierie allemande alliée à une technique et un design innovants : ce label « Made in Germany » reflète la conviction de Kalkhoff.


Recherche de revendeurs


QUALITÉ KALKHOFF – NOUS DONNONS LE TON !
Made in Germany
ENTRAÎNEMENT PAR CHAÎNE
BLUETOOTH
APPLICATION DE NAVIGATION